Les activités en académie

Colloque régional de l’AFAE : « Vers quelle école à l’horizon 2050 ? » [Académie de Versailles]

Samedi 11 janvier 2020 de 9 h à 13 h

Lycée Pasteur

21, boulevard d’Inkermann

92200 Neuilly-sur-Seine

La révolution technologique et numérique modifie en profondeur nos sociétés, bouscule notre rapport aux savoirs comme nos rapports humains et interpelle l’école dans sa mission fondamentale de préparer l’avenir. Dans un même mouvement, les progrès des sciences cognitives et le développement de l’intelligence artificielle interrogent notre manière de concevoir les apprentissages jusque dans leur finalité : à quelles compétences l’école doit-elle préparer les générations futures ?

Si dans un premier temps, l’école s’est montrée résistante à ces évolutions faute de formations adaptées, de moyens suffisants et par craintes des mauvais usages, elle s’empare aujoud’hui de ces nouvelles technologies et de ces apports scientifiques. Ces transformations redessinent la nature et les contenus des apprentissages et interrogent les pratiques professionnelles.
Cette mutation est rapide et s’accélère encore. Vers quelle école nous amène-t-elle ? A quoi ressemblera l’enseignement à l’horizon 2050 ? Réfléchir à ces questions, c’est s’interroger sur l’école d’aujourd’hui et sur les orientations à prendre dès maintenant.

L’AFAE-Versailles vous propose une matinée d’échanges autour des transformations actuelles et futures de notre système éducatif sous l’angle particulier de l’impact du numérique, des sciences cognitives et de l’intelligence artificielle.

  • Comment les recherches en sciences cognitives pourront-elles contribuer à améliorer les pratiques pédagogiques ? L’apprentissage de l’écrit et l’acquisition des compétences grapho-motrices font l’objet de recherches actuelles et dessinent de possibles évolutions futures.
  • Comment l’adaptabilité et la flexibilité qu’apportent les avancées technologiques se déclineront-elles dans les espaces et les bâtiments scolaires ? Si nous connaissons déjà les classes flexibles, les pratiques enseignantes de 2050 entraîneront sans doute d’autres besoins structurels.
  • Comment les nouveaux outils et l’intelligence artificielle, qui permettent une individualisation des apprentissages de plus en plus poussée, pourront-ils aussi contribuer à l’émergence de nouvelles humanités ? Intelligence collective, créativité, sens critique, émancipation citoyenne sont autant de clés pour relever les défis de demain.

Cette matinée du samedi 11 janvier 2020 se veut un temps de partage d’expérience et de sens, un temps de réflexion prospective, un temps où chacun trouvera, nous l’espérons, de quoi nourrir son désir d’avenir.

Avec la participation de Son-Thierry Ly (fondateur de DIDASK), Denis Alamargot (professeur en psychologie cognitive à l’Université Paris Est Créteil) et Laurent Jeannin (maître de conférences à l’Université de Cergy – chaire « transitions des espaces éducatifs »). Une intervention sur l’intelligence artificielle est également prévue.

Laisser un commentaire