La revue Administration et éducation À paraître

156 – décembre 2017

Architecture et espaces de formation

La question du numérique à l’école et à l’université est aujourd’hui une problématique très présente à la fois dans le monde professionnel de l’éducation et celui des médias, mais aussi dans les interrogations des usagers. On pourrait croire qu’une poussée irrésistible de formes dématérialisées de transmission de connaissances rend caduque ou mineure toute réflexion sur la qualité et la nature des bâtiments scolaires et universitaires. Or c’est l’inverse qui se produit ; les évolutions protéiformes du numérique viennent se combiner avec les nouveaux comportements des publics scolaires et universitaires et amènent à se réinterroger sur les espaces scolaires et universitaires, à en diversifier les fonctions, à en accentuer la flexibilité ; bref, elles appellent une nouvelle conception de ce que sont une école et une université.

Interrogation complexe à traduire en actes concrets quand, dans un contexte de contrainte probablement durable des budgets publics, la sensibilité à l’optimisation économique des patrimoines bâtis se fait plus pressante. La nécessité d’une gestion durable des équipements scolaires et universitaires implique aussi de nouvelles pratiques.

Enfin, la période actuelle, où les craintes d’agression contre les établissements scolaires et universitaires sont maximales, place la sûreté et la sécurité au premier rang des exigences de fonctionnement des établissements. Au risque de remettre en cause les attentes d’ouverture des écoles et universités sur la cité et l’environnement.

C’est toutes ces questions, qui concernent à la fois les acteurs techniques du bâti, les acteurs du pédagogique et ceux qui conçoivent les politiques, que le numéro 156 met en résonance.