La revue Administration et éducation À paraître

N° 174 – 2022/2– Juin 2022

Changements et réformes en éducation

Toutes les organisations publiques sont fortement concernées par la thématique du changement. Leurs faibles capacités à s’adapter est souvent déplorée ; il en est ainsi pour l’hôpital, l’éducation ou la justice pour ne citer que trois exemples. Les résistances au changement font débat mais aussi le trop-plein de changement résultant d’une action publique considérée par certains comme « vibrionnante ». Le changement est principalement associé à la réforme : mode de définition, mode de mise en œuvre, rythme. Cette forte focalisation sur le changement voulu et impulsé par le pouvoir politique laisse souvent dans l’ombre des adaptations plus « souterraines » de nos institutions publiques.

Notre prochain numéro s’intéresse à ces différentes dimensions du changement dans l’enseignement scolaire comme dans l’enseignement supérieur. Les démarches de réforme font l’objet de plusieurs analyses : qu’est-ce qu’une réforme qui réussit ? Comment analyser, dans le devenir d’une réforme, ce qui est imputable à son processus de définition, de maturation et d’ajustement, ou encore à la façon de la mettre en œuvre et la traduire dans des processus opérationnels ? Et en quoi une réforme qui semble échouer prépare-t-elle le chemin à une suivante qui sera conclusive ? La réforme du lycée ou encore les lois Ferry puis LRU pour le supérieur nous serviront de terrain d’analyse. Nous nous nous intéresserons également à des changements plus incrémentaux dans les organisations plus déconcentrées, en nous interrogeant sur le rôle des encadrements intermédiaires et leurs capacités à initier ou accompagner les processus de transformation. L’analyse de la période Covid nous permettra de voir si une crise imprévue peut révéler des capacités d’adaptation sous-estimées.

Plusieurs types de regard sont proposés : celui d’historiens, de chercheurs en management et en sociologie des organisations, mais aussi ceux des praticiens ayant participé à des processus de transformation. Une volonté de comparaison avec des établissements hors du champ de nos deux ministères ou encore des regards vers l’étranger sont proposés pour donner plus de recul à nos analyses.